Présentation

Pourquoi une Plateforme « Océan et Climat » ?

Bien qu’il soit un élément-clé de la machine climatique planétaire, l’océan a jusqu’ici été relativement absent des discussions sur le changement climatique. Intégrer l’océan parmi les enjeux et les défis discutés dans le cadre des négociations climatiques apparaît aujourd’hui, pour l’ensemble des acteurs réunis au sein de la Plateforme Océan et Climat, comme une réelle nécessité.

Couvrant 71 % de la surface du globe, l’océan mondial est un écosystème complexe qui fournit des services essentiels au maintien de la vie sur la Terre. Plus de 25 % du CO2 émis chaque année par l’Homme dans l’atmosphère est absorbé par l’océan et il est également le premier fournisseur net d’oxygène de la planète, jouant un rôle tout aussi important que les forêts. L’océan constitue donc le principal poumon de la planète et se trouve au coeur de la machine climatique planétaire.

Si l’océan continue à limiter le réchauffement climatique global, depuis plusieurs décennies, la pression anthropique, principalement les émissions de CO2, la surexploitation des ressources et les pollutions, ont dégradé les écosystèmes marins. L’océan risque donc de voir son rôle de régulateur du climat perturbé. Il est donc urgent de maintenir la qualité fonctionnelle des écosystèmes marins et de restaurer ceux qui se dégradent.

Qui sommes-nous ?

La Plateforme Océan et Climat est née d’une alliance entre des organisations non gouvernementales et des instituts de recherche, avec l’appui de la Commission Océanographique Intergouvernementale de I’UNESCO, le 10 juin 2014 à l’occasion de la Journée Mondiale des Océans.

C’est le think tank international Océan et Climat regroupant plus de 70 organisations dont l’objectif est de valoriser l’expertise scientifique et de porter un plaidoyer sur les enjeux de l’océan et du climat auprès des politiques, des décideurs et du grand public.

Elle regroupe aujourd’hui des organismes scientifiques, des universités, des institutions de recherche, des associations à but non lucratif, des fondations, des centres de science, d’établissements publics et des associations d’entreprises, tous impliqués pour une meilleure prise en compte de l’océan dans les négociations climatiques.

 Objectifs en 4 axes

Lors de la COP21, la Plateforme Océan et Climat a souligné l’importance d’un « océan en bonne santé, pour un climat protégé ». Il faut continuer à expliquer comment l’océan est impacté par les changements climatiques, mais surtout montrer que, face aux changements climatiques, « L’océan fait partie des solutions »

Après la signature de l’Accord de Paris, la plateforme a décidé de poursuivre son action, dans le domaine de la connaissance scientifique, des solutions basées sur la nature, du transport maritime, et de la mobilisation sur des bases scientifiques solides et sur son plaidoyer pour l’intégration de l’océan dans le régime climatique. La plateforme a choisi de travailler selon quatre axes et développe différentes thématiques en lien avec les solutions économiques et les solutions fondées sur la nature afin de les intégrer au sein de l’Accord de Paris.

  • Le premier axe structurant de la plateforme concerne le renforcement international du Comité Scientifique et du réseau scientifique pour la production et la diffusion des connaissances de solutions pour le climat. Ces solutions vont alimenter les thématiques du plaidoyer, définir les besoins de connaissances scientifiques sur océan et climat et alimenter l’argumentaire d’un rapport océan auprès du GIEC.
  • Le deuxième axe identifié au sein des solutions économiques est le développement d’un transport maritime engagé dans la réduction d’émissions de gaz à effet de serre.
  • Le troisième axe autour des solutions fondées sur la nature porte sur les enjeux de résilience des écosystèmes face aux changements climatiques avec notamment le rôle des aires marines protégées.
  • Le quatrième axe est celui de la mobilisation des citoyens, dont la jeunesse, autour notamment de la Journée mondiale de l’océan du 8 juin et des Journées de mobilisation sur les enjeux océan et climat (Ocean for climate Days) pendant les Conférences des Parties de la Convention-Cadre des Nations-Unies sur les Changements climatiques. Cette mobilisation permettra de porter le plaidoyer auprès des décideurs publics et privés, de diffuser la connaissance scientifique et de sensibiliser le grand public. Le 8 juin et les Ocean for Climate Days deviendront les incontournables internationaux des enjeux océan et climat relayés à l’échelle internationale sur le web. D’autres événements convergeant vers cet objectif jalonneront cette année 2016.

 

En approche transversale à ces quatre axes, la plateforme suit la négociation sur le climat dans l’objectif de faciliter l’intégration du plaidoyer océan et climat. Enfin, la plateforme développe des alliances avec des États engagés pour l’intégration de l’océan dans les enjeux climatiques et/ou du climat dans la gouvernance océan.

Cette année et au-delà, en fonction des opportunités, la plateforme pourra faire émerger de nouvelles thématiques au sein de l’axe « solutions économiques », comme les Énergies Marines Renouvelables (EMR), et au sein de l’axe «  solutions fondées sur la nature »,. Enfin, la plateforme pourra à terme développer une approche complémentaire régionale de développement de ces axes.

 


Découvrez notre Comité de pilotage et tous nos Membres.

Téléchargez le rapport d’activité 2015.