Sylvia Earle devient la nouvelle ambassadrice de l’Appel de l’Océan pour le Climat sur Change.org/oceanforclimate

Share on Facebook519Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0Email this to someone

 

A l’occasion de la conférence “Our Ocean Conference” au Chili, la légendaire océanographe Sylvia Earle est devenue la nouvelle ambassadrice de l’Appel de l’océan pour le climat. Un signe fort à J-50 de la COP21 de la part de cette grande scientifique, qui consacre sa vie à la recherche océanographique depuis plus de 50 ans.

Sylvia Earle succède à Romain Troublé, Secrétaire général de Tara Expéditions, récemment distinguée par la prestigieuse revue SCIENCE pour son travail de recherche sur le plancton.

“J’ai été marin professionnel. C’est lors de ces expériences incroyables que je suis tombé amoureux de ces espaces immenses, pour leur beauté, leurs mystères, leurs incroyables richesses. J’organise maintenant depuis plus de 10 ans des expéditions environnementales et scientifiques en mer. Et c’est parce que je ne comprends pas que l’Océan ait été trop longtemps oublié que je souhaite me mobiliser aujourd’hui pour lui donner une voix lors de la conférence cruciale de la COP 21. Après 3 mois de campagne et près de 20 000 signataires, j’ai passé le flambeau à Sylvia Earle car elle pour nous est une inspiration et une référence pour porter la voix de l’océan au niveau global.“

 L’engagement de Sylvia Earle pour porter cet Appel, initié par la Plateforme Océan Climat, témoigne du vent de mobilisation qui souffle sur la communauté maritime internationale en faveur de la reconnaissance du rôle de l’océan dans la lutte contre le réchauffement climatique.

« L’indifférence à l’égard du fait que l’océan est le principal facteur contrôlant les systèmes climatiques et météorologiques pouvait être pardonnée il y a 50 ans, mais maintenant nous savons : la vie dans l’océan régit la chimie planétaire, régule la température, génère la majeure partie de l’oxygène présent dans les mers et l’atmosphère, alimente les cycles de l’eau, du carbone et de l’azote et contient 97 % de l’eau de notre planète, ainsi que 97 % de la biosphère. En résumé, sans océan, pas de vie. Sans bleu, pas de vert. Sans l’océan, il n’y aurait pas de climat dont nous devions discuter, ni personne pour débattre de ces questions. Nous devons représenter ceux qui ne sont pas présents à la table décisionnelle. Nous devons donner une voix à l’océan. »

À l’origine de cette mobilisation, la Plateforme Océan Climat invite tous ceux qui le souhaitent à rejoindre la communauté « océan » en signant l’Appel de l’océan pour le climat sur www.change.org/oceanforclimate

Parce qu’un océan en bonne santé, c’est un climat préservé ! Ensemble, faisons entendre la voix de l’océan dans les négociations climatiques! #OceanforClimate

 

Contact presse : Juliette Dohar, presse@ocean-climate.org

Romain-Trouble-et-Sylvia-Earle-copyright-Charlotte-Vick Romain Troublé et Sylvia Earle ©Charlotte Vick

 

A propos de Sylvia A. Earle : Exploratrice résidente pour la revue National Geographic Society, Dr Sylvia Earle, qualifiée de « légende vivante » par la Library of Congress, « première héroïne de la planète » selon Time Magazine et élue « Femme de l’année 2014 » par Glamour, est océanographe, exploratrice, auteur et conférencière. Elle a dirigé plus d’une centaine d’expéditions et enregistré plus de 7000 heures de plongée subaquatique. Dr. Earle est la fondatrice de Earle Sylvia Alliance / Mission Blue, lauréate du Prix TED et le sujet du documentaire Netflix, Mission Blue.

A propos de « Mission Blue » : Mission Blue est une initiative mondiale de Sylvia Earle Alliance, une organisation scientifique qui a été fondée en réponse au vœu émis par Sylvia Earle lors de la réception du Prix TED 2009 Dr. Earle a exhorté les gens « à utiliser tous les moyens à leur disposition — films, expéditions, web et nouveaux sous-marins — afin de créer une campagne destinée à apporter le soutien public d’un réseau mondial d’aires marines protégées ; « des Zones d’Espoir » suffisamment vastes pour sauver et restaurer le cœur bleu de la planète. » Actuellement, la communauté de Mission Blue comprend une centaine de groupes respectés de préservation de l’océan, ainsi que des organismes aux vues similaires – des grandes entreprises multinationales jusqu’aux équipes scientifiques individuelles menant des recherches majeures. www.missionblue.org

A propos de la Plateforme Océan et Climat

La Plateforme Océan et Climat est née d’une alliance entre des organisations non gouvernementales et des instituts de recherche, avec l’appui de la Commission Océanographique Intergouvernementale de I’UNESCO, le 10 juin 2014 à l’occasion de la Journée Mondiale des Océans.

Elle regroupe aujourd’hui des organismes scientifiques, des universités, des institutions de recherche, des associations à but non lucratif, des fondations, des centres de science, d’établissements publics et des associations d’entreprises, tous impliqués pour une meilleure prise en compte de l’océan dans les négociations climatiques.

  1 comment for “Sylvia Earle devient la nouvelle ambassadrice de l’Appel de l’Océan pour le Climat sur Change.org/oceanforclimate

Comments are closed.